galeux

galeux

galeux, euse [ galø, øz ] adj.
• 1495; de gale
1Atteint de la gale. Chien galeux. Arbre galeux. Subst. « ce maudit animal, Ce pelé, ce galeux, d'où venait tout le mal » (La Fontaine).
Fig. Brebis galeuse.
2Qui a rapport à la gale. Éruption galeuse.
3Par ext. Qui semble atteint de la gale. Bois galeux, hérissé de protubérances. — Fig. Murs galeux. lépreux.
⊗ CONTR. Propre, 1. sain.

galeux, galeuse adjectif et nom Atteint de la gale. Qui est méprisable ou dangereux, infréquentable. ● galeux, galeuse (citations) adjectif et nom Jean de La Fontaine Château-Thierry 1621-Paris 1695 Ce pelé, ce galeux, d'où venait tout leur mal. Fables, les Animaux malades de la peste galeux, galeuse adjectif Relatif à la gale : Éruption galeuse. Sale, infect ; lépreux : Murs galeux. Se dit d'un métal, d'un verre qui présente des irrégularités analogues aux lésions de la gale. ● galeux, galeuse (synonymes) adjectif Sale, infect ; lépreux
Synonymes :
- lépreux

galeux, euse
adj. et n.
d1./d Qui a la gale. Chien galeux.
Subst. Un galeux.
De la gale. Croûtes galeuses.
|| Fig. Brebis galeuse: V. brebis.
d2./d Sordide, misérable. Rue galeuse.

⇒GALEUX, -EUSE, adj. et subst.
I. — Adjectif
A. — PATHOLOGIE
1. [En parlant d'une pers., d'un animal, parfois d'une partie du corps] Qui est atteint de gale. Chien galeux. On (...) fait des onctions sur les parties galeuses (GEOFFROY, Méd. pratique, 1800, p. 438).
Expr. fig.
Brebis galeuse. Cf. brebis B 1. Il ne faut qu'une brebis galeuse pour gâter tout un troupeau. Une personne méchante, vicieuse peut à elle seule corrompre une collectivité (cf. Ac. 1798-1932). Éviter, fuir une personne comme une brebis galeuse. L'éviter, la fuir en raison de sa méchanceté, de sa nature corrompue (Ac. 1798-1932).
Qui se sent galeux se gratte. Celui qui se sent coupable de quelque chose tient compte ou doit tenir compte de ce qu'on en dit (Ac. 1798-1932).
2. [En parlant d'une plante ou d'un de ses éléments] Qui a la gale; qui a l'aspect que donne cette maladie. Poirier galeux. Quelques feuilles jaunâtres, desséchées, galeuses, pendaient avec des teintes d'oreilles de poitrinaires (VALLÈS, J. Vingtras, Enf., 1879, p. 54).
B. — [P. anal. d'aspect]
1. [En parlant d'une pers.] :
Regarde-moi ce visage... ces boutons... Car il est galeux, ton enfant!... Il est ladre, ton fils!... Et de quoi? Je vais te le dire... de la charcuterie dont ta bonne fait, à la cuisine, la charité à sa faim!
GONCOURT, Mme Gervaisais, 1869, p. 297.
2. [En parlant d'une chose concr.; avec gén. une idée de misère] Quelques fleurettes poussaient leurs corolles hors d'une terre galeuse (ROY, Bonheur occas., 1945, p. 301).
Verre galeux. Verre dont la vitrification est imparfaite, qui présente de petits grains (cf. C. DUVAL, Verre, 1966, p. 46).
C. — Au fig.
1. [En parlant d'une pers.] Que l'on considère comme mauvais, corrompu, que l'on méprise, repousse. Qu'avec ça on me donne des camarades pas trop galeux, des bons types (COLETTE, Music-hall, 1913, p. 109).
2. [En parlant d'une collectivité] Qui est atteint moralement. Cf. absolument ex. 47.
II. — Substantif
A. — Personne, parfois animal atteint de gale. Toute ma vie j'ai pu soigner (...) de pauvres galeux dont personne n'osait approcher, sans que j'aie attrapé un bouton (SAND, Hist. vie, t. 2, 1855, p. 222).
Expr. fig. On en mangerait sur la tête d'un galeux. C'est tellement bon que rien ne dissuaderait d'en manger. Des choux, avec ce temps, j'en mangerais sur la tête d'un galeux (GIONO, Roi sans divertiss., 1947, p. 199).
[P. allus. à la fable de La Fontaine Les Animaux malades de la peste] L'hypothèse « préconçue », cette pelée, cette galeuse d'où vient tout le mal (L. FEBVRE, Combats pour hist., 1924, p. 174).
B. — Au fig.
1. Personne que l'on considère comme mauvaise, corrompue, que l'on méprise, repousse. Tous les meneurs sont des tarés, des douteux, des galeux (GONCOURT, Journal, 1871, p. 772).
2. Rare, subst. masc. avec valeur de neutre. Ce qui est méprisable, peu intéressant. Tout ça, c'est du collectif, du galeux, de l'épidémique (QUENEAU, Pierrot, 1942, p. 186).
Prononc. et Orth. : [galø], fém. [-ø:z]. Ds Ac. dep. 1694. En tant que subst., uniquement à partir de 1798. Étymol. et Hist. 1. Ca 1330 galeus « calleux » (G. DE DIGULLEVILLE, Vie hum., 6860 ds T.-L.); 2. XIVe s. judéo-fr. gallos « atteint de la gale? » (Gloss. Bibl. nat. hébr. 1243 ds DEAF, s.v. gale, 81, 26); 1534 gualous « atteint de la gale » (RABELAIS, Gargantua, éd. R. Calder et M.A. Screech, LII, 51). Dér. de gale; suff. -eux. Fréq. abs. littér. : 115. Bbg. LEW. 1960, p. 230.

galeux, euse [galø, øz] adj. et n.
ÉTYM. 1495; galeus « calleux », v. 1330; de gale.
1 Atteint de la gale. || Enfant malpropre et galeux. || Chien (cit. 24) galeux. || Arbre galeux. || Être, devenir galeux.
1 J'aimerais, mais de beaucoup, mieux
Devenir galeux qu'amoureux.
Car l'amour est un mal étrange (…)
La Fontaine, Pièces diverses, VIII, « Sur la gale ».
2 Un vieux chat galeux, chassé sans doute de son logis par ses maîtres, s'était établi dans la rue, sur le trottoir de notre maison (…) Sa pauvre tête était toute mangée de gale, couverte de croûtes, presque sans poils (…)
Loti, le Livre de la pitié et de la mort, p. 27-28.
3 Les pauvres (ânes), comme ils étaient pelés, teigneux, galeux, saignants !
Jérôme et Jean Tharaud, Rabat, VI.
N. m. ou f. || Un galeux, une galeuse. — ☑ Loc. On en mangerait sur la tête d'un galeux : c'est excellent, rien n'en dégoûterait.
4 (…) ce maudit animal,
Ce pelé, ce galeux, d'où venait tout le mal.
La Fontaine, Fables, VII, 1.
5 C'est un titre si beau que celui de galeux
Qu'il est craint de toute la terre.
La Fontaine, Pièces diverses, VIII, « Sur la gale ».
Loc. fig. Brebis galeuse : personne dangereuse et indésirable pour un groupe. || Éviter, fuir les brebis galeuses. || Il ne faut qu'une brebis galeuse pour gâter un troupeau.
6 (…) ce troupeau était arrivé à faire lui-même sa police, et à chasser spontanément de sa masse toutes têtes indociles, toutes les brebis galeuses.
Valery Larbaud, Fermina Marquez, IX.
7 Si tu es encore dans nos murs demain à l'aube, je donne l'ordre à quiconque te rencontrera de t'abattre comme une brebis galeuse.
Sartre, les Mouches, II, I, 3.
Loc. prov. Qui se sent galeux se gratte (→ Qui se sent morveux se mouche).
2 Qui a rapport à la gale. || Éruption galeuse. || Lésion galeuse.
3 Par ext. Qui semble atteint de la gale. || Bois galeux, hérissé de protubérances. || Verre galeux, de vitrification impure et présentant une foule de petits grains solides.
Fig. Lépreux, sale. || Murs galeux. || Jardin galeux (→ Clabauder, cit. 1).
8 Une végétation pisseuse, galeuse (…)
Léon Bloy, la Femme pauvre, p. 233.
4 (Sens moral). Méprisable. Sale (fig.). || « Des camarades pas trop galeux, des bons types » (Colette, in T. L. F.).
N. || C'est un vrai galeux. || Sale petite galeuse !
CONTR. Antigaleux (remède). — Propre, sain.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужно сделать НИР?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • galeux — galeux, euse (ga leû, leû z ) adj. 1°   Qui a la gale. Un chien galeux. •   Et rendit.... Tant de galants pelés, tant de femmes galeuses, RÉGNIER Sat. VI. •   De grasses brebis non galeuses Il avait des troupes nombreuses, SCARRON Virg. VII.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • galeux — Galeux, [gal]euse. adj. Qui a de la gale. Cet enfant est si galeux qu il fait peur. chien galeux. brebis galeuse. On dit prov. & fig. qu Il ne faut qu une brebis galeuse pour gaster tout un troupeau, pour dire, qu Un meschant homme est capable de …   Dictionnaire de l'Académie française

  • GALEUX — EUSE. adj. Qui a de la gale, qui a la gale. Cet enfant est si galeux, qu il fait peur. Chien galeux. Brebis galeuse. Prov. et fig., Il ne faut qu une brebis galeuse pour gâter tout un troupeau, Un homme vicieux est capable de corrompre toute une… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • GALEUX, EUSE — adj. Qui est atteint de la gale. Enfant galeux. Chien galeux. Brebis galeuse. Substantivement, La salle des galeux dans un hôpital. Fig., C’est un galeux dont on se garde. Prov. et fig., Il ne faut qu’une brebis galeuse pour gâter tout un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Yvoy-le-Galeux — Yvoy le Marron  Pour Yvoy dans les Ardennes, voir Carignan (Ardennes). Yvoy le Marron …   Wikipédia en Français

  • Qui se sent galeux, se gratte; qui se sent morveux, se mouche. — См. На злодее и шапка горит …   Большой толково-фразеологический словарь Михельсона (оригинальная орфография)

  • charmant — Galeux …   Le nouveau dictionnaire complet du jargon de l'argot

  • galeuse — ● galeux, galeuse adjectif et nom Atteint de la gale. Qui est méprisable ou dangereux, infréquentable. ● galeux, galeuse (citations) adjectif et nom Jean de La Fontaine Château Thierry 1621 Paris 1695 Ce pelé, ce galeux, d où venait tout leur mal …   Encyclopédie Universelle

  • aleux — galeux scandaleux …   Dictionnaire des rimes

  • scabieuse — [ skabjøz ] n. f. • 1314; lat. méd. scabiosa, du lat. scabiosus « galeux », cette plante passant pour guérir la gale (scabies en lat.) ♦ Plante herbacée (dipsacacées) annuelle ou vivace, sauvage ou cultivée, employée autrefois comme dépuratif.… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”